Vies de médecin

Dr Dominique Hornus-Dragne : son combat pour aider les femmes à reprendre l'avantage sur le cancer

Publié le 09/08/2019
- Mis à jour le 09/08/2019

Coup de projecteur sur le parcours d’une anesthésiste toulousaine devenue médecin fédéral national de la fédération française d’escrime. Pratiquer le fleuret, l’épée et le sabre lui a donné le goût de partager cette passion en créant l’association Solution Riposte qui ouvre les portes des salles d’armes aux femmes pour se reconstruire après un cancer du sein. L’occasion d’un détour par la ville rose pour les 25 ans d’Octobre Rose. En piste.

DR

En se glissant dans leur cuissarde, Sophie, Sylvie et Nathalie s’amusent à l’idée de porter des gants pour prendre leur revanche et combattre la maladie. Après la chirurgie, épuisées par la chimiothérapie, elles redressent la tête en rejoignant la salle d’armes qu’aucune d’entre elles n’avait fréquentée avant le cancer. L’idée a germé en discutant avec leur médecin anesthésiste Dominique Hornus-Dragne qui leur montre la position de garde, puis une parade pour favoriser les gestes inconscients y compris ceux que l’on est réputé ne plus pouvoir faire après cette chirurgie.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?