Vies de médecin

Dr Danielle Gaudry : gynécologue pro-choix

Publié le 13/08/2019
- Mis à jour le 13/08/2019

Pionnière du Mouvement pour le Planning familial, la gynécologue-obstétricienne Danielle Gaudry a pratiqué des avortements illégaux avant le vote de la loi Veil en 1975. Depuis, elle n’a jamais cessé de militer pour l’émancipation des femmes, à titre professionnel et bénévole, n’hésitant pas à monter au front dans les blocs et les médias pour déboulonner les arguments des mouvements « pro-vie ». Cinquante ans après mai 68, elle assume toujours des prises de position progressistes sur la contraception, la maternité ou l’IVG, un droit chèrement acquis et régulièrement remis en cause.

Gaudry

Gaudry
Crédit photo : Guicheteau

Gynéco-obstétricienne engagée, Danielle Gaudry reçoit au siège du Mouvement français pour le Planning familial (MFPF), dans le 11e arrondissement de Paris. Un second cabinet pour cette militante de la première heure en faveur des droits des femmes. Fille de syndicalistes, elle grandit à Paris dans une culture prônant la lutte politique et l'égalité entre les sexes. Deux engagements fondateurs pour la jeune femme qui décide de se lancer dans des études de médecine, contre l'avis de ses parents qui voyaient plutôt leur benjamine en école d'ingénieur. Question de convenance et d’époque.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?