Il était médecin... aussi

L’inénarrable Dr Doyle

Par Adrien Renaud
Publié le 12/08/2019
- Mis à jour le 12/08/2019

Sir Arthur Conan Doyle (1859-1930) a choisi de donner à John Watson, narrateur des aventures de Sherlock Holmes, la profession de médecin militaire. Et cela ne doit rien au hasard : avant de devenir l’écrivain au succès planétaire que nous connaissons, Conan Doyle a lui aussi exercé la médecine.  Pendant l’été, « le Quotidien » donne un coup de projecteur sur d’illustres personnages dont on a (parfois) oublié qu’ils étaient médecins aussi.

Crédit photo : DR

Lettres de Stark Munro* est loin d’être l’ouvrage le plus connu de Conan Doyle. On y cherchera en vain Sherlock Holmes, le Dr Watson ou le Pr Moriarty… Mais si le personnage principal de ce roman épistolaire paru en 1895, un médecin anglais nommé J. Stark Munro, n’a pas l’éclat de ceux que l’on rencontre dans les aventures du célèbre détective, il a au moins un mérite : celui de nous informer sur la vie de Conan Doyle avant qu’il ne devienne Sir Arthur Conan Doyle. Lettres de Stark Munro est en effet un récit en grande partie autobiographique.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?