Il était médecin... aussi

L’humaniste Dr Rabelais

Par Adrien Renaud
Publié le 08/08/2019
- Mis à jour le 08/08/2019

Des repas gargantuesques aux guerres picrocholines en passant par la dive bouteille, la langue de François Rabelais (1494 (?) -1553) irrigue encore la nôtre. Sa pratique médicale a eu une postérité moindre, mais elle est tout aussi empreinte de l’humanisme dans lequel baignait l’auteur de Gargantua.  Pendant l’été, « le Quotidien » donne un coup de projecteur sur d’illustres personnages dont on a (parfois) oublié qu’ils étaient médecins aussi.

Crédit photo : DR

« Buveurs très illustres, et vous vérolés très précieux, car c'est à vous, non aux autres, que je dédie mes écrits. » Tels sont les premiers mots du célèbre prologue de Gargantua, publié par François Rabelais en 1534. Si l’auteur y mentionne la maladie la plus sulfureuse de l’époque, c’est bien sûr pour affirmer le côté truculent des pages qui vont suivre.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?