« Rendez-vous raté », mesures « gadgets » ou avancée ? Le monde de la santé très divisé sur le plan Buzyn pour les urgences

Par Martin Dumas Primbault
Par Anne Bayle-Iniguez
Par Loan Tranthimy
Publié le 10/09/2019
- Mis à jour le 11/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Le plan de « refondation » des urgences présenté par Agnès Buzyn ne convainc pas l'ensemble des acteurs du système de la santé, loin s'en faut, malgré les 754 millions d'euros (sur trois ans) posés sur la table. 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?