Santé publique France va se pencher sur les cas de cancers pédiatriques signalés dans l'Eure

Par Coline Garré
Publié le 09/10/2019
- Mis à jour le 09/10/2019

Crédit photo : AFP

Santé publique France va se pencher sur des cas de cancers pédiatriques signalés récemment dans l'Eure, indique l'agence au « Quotidien ». Selon la mère d'une fillette suivie au CHU de Rouen pour un neuroblastome, près d'une dizaine d'enfants des communes situées dans un rayon de 3 km autour d'Igoville et Pont-de-l'Arche, dans l'Eure, seraient atteints de cancers pédiatriques. 

L'agence régionale de santé (ARS) Haute-Normandie, auprès de qui la mère a effectué le signalement, a transféré cette information à Santé publique France, conformément à la procédure, souligne-t-on à l'ARS. 

« Nous allons travailler en lien avec le Registre national des cancers pédiatriques pour analyser cette situation, explique SPF. La première étape sera d’obtenir des informations cliniques et géographiques sur chacun des enfants malades pour (...) confirmer le nombre d’enfants atteints, le type de tumeur diagnostiquée, ainsi que la période et la zone géographique concernées ». 

Un préalable indispensable pour savoir s'il y a une concentration de cancers pédiatrique supérieure à ce qui est observé habituellement. Dans ce cas seulement, une enquête environnementale pourrait être conduite. Une procédure semblable a été mise en œuvre pour comprendre l'origine de 17 cas de cancers pédiatriques observés depuis 2015 à Sainte-Pazanne (Loire Atlantique). Elle n'a, pour l'heure, pas conduit à l'identification d'une cause commune

 


Source : lequotidiendumedecin.fr